Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 août 2019 5 16 /08 /août /2019 19:52

Finalement, vu que le soleil généreux nous a bien séché les peintures du matin, nous avons profité de cet après-midi ensoleillé pour changer les "murs".

Explications de notre technique : Pourquoi changer de corps + plancher avant l'automne ?

Nous sommes actuellement importunés par les cétoines (voir photo) (coléoptères non dangereux, mais qui mangent beaucoup de miel, qui creusent des galeries dans les cadres et qui passent l'hiver au chaud en se nourrissant gratuitement de miel). Il n'est pas rare d'en trouver plus d'une douzaine par ruche avant l'hiver, alors comment s'en débarrasser avant l'automne ?

En changeant de ruche, je m'explique :

- Préparer un corps de ruche avec son plancher (nettoyés et propres)

- Abaisser la porte anti-prédateurs

- Le poser au plus près de la ruche origine

- Transvaser délicatement chaque cadre du corps de ruche origine vers la nouvelle ruche en prenant soin d'enlever toutes les cétoines.

- Une fois la ruche origine vidée, mettre la nouvelle ruche à la place de la ruche origine

- Poser la ruche origine, entrée contre entrée (voir photo), avec la nouvelle afin que les abeilles restantes puissent retrouver leur nouvelle maison. Vérifier si la reine n'est pas restée à l'intérieur. Si oui, la récupérer et la poser sur la planche d'envol de la nouvelle ruche (elle va vite rentrer pour se protéger).

Et voilà, la porte étant abaissée, les cétoines (voir photo) ne pourront plus rentrer dans cette ruche pour passer l'hiver au chaud. De plus, vous donnez un sacré coup de main à l'essaim en empêchant les mâles (voir photo) qui étaient de sortie de pouvoir rentrer car de toutes façons, ils sont condamnés à mourir. Cette technique permet de contrôler et d'enlever non seulement les cétoines, mais aussi tout autre intrus comme les souris, lézards,... et d'avoir un essaim tranquille et non stressé pour passer l'hiver.

Vous pouvez en profiter pour poser les lanières Apivar avant de refermer, et nourrir en même temps pour calmer tout ce petit monde.

Compte rendu de visite :

Ruche n°5 gauche : sans reine et sans couvain, nous la laissons péricliter pour la vider fin septembre car il n'y a presque plus personne à l'intérieur.

Ruche n°5 couleur brique : Abeilles Ligustica (voir photo) (italiennes) beau couvain, populeuse avec un peu de provision.

- Changement du corps de ruche avec nouveau plancher.

- Abaissement de la porte anti-prédateurs

- Pose de 2 lanières Apivar

- Nourrissement 1 litre de sirop 50/50 (recette dans ce blog)

Ruche n°6 : Abeilles noires locales, très beau couvain, très populeuse avec beaucoup de provisions

- Changement du corps de ruche avec nouveau plancher.

- Abaissement de la porte anti-prédateurs

- Pose de 2 lanières Apivar

- Nourrissement 1 litre de sirop 50/50

 - Dépose repose des aimants, expérimentation de la magnétothérapie en cours , rapport du SIARP ( nous remarquons que la ruche avec aimants n'a pas de maladies et se trouve toujours avec une population importante.

Vous remarquerez au passage que notre nouvelle technique de numérotation des ruches sur les toits et non sur les corps de ruche, permet de mieux suivre ses essaims quand on pratique un transvasement total de cadres dans un nouveau corps de ruche.

Prochaine visite : Vers la Toussaint pour enlever les lanières Apivar.

Les cétoines veulent entrer avant l'hiver (photo aramel.free.fr)

Les cétoines veulent entrer avant l'hiver (photo aramel.free.fr)

Rapatrier les abeilles restantes en mettant les ruches "entrée contre entrée"

Rapatrier les abeilles restantes en mettant les ruches "entrée contre entrée"

Les mâles (faux-bourdons) se retrouvent à la porte sans pouvoir entrer

Les mâles (faux-bourdons) se retrouvent à la porte sans pouvoir entrer

Ligustica (italiennes), se reconnaît à son abdomen marron clair

Ligustica (italiennes), se reconnaît à son abdomen marron clair

La ruche n°5 couleur brique, les abeilles découvrent leur nouveau domicile

La ruche n°5 couleur brique, les abeilles découvrent leur nouveau domicile

La ruche n°6 avec des aimants sur les côtés (voir étude sur magnétothérapie)

La ruche n°6 avec des aimants sur les côtés (voir étude sur magnétothérapie)

Partager cet article
Repost0

commentaires

R
Bonjour Claude, concernant le traitement anti varroas (thymovar chez moi) est-il nécessaire d'attendre qu'il n'y est plus de couvain?
Merci pour tout vos enseignements
Répondre
R
MERCI beaucoup de votre réponse.
L
Au contraire, les lanières doivent être posées de part et d'autre du couvain. Elles doivent carrément l'encadrer.

Nid de guêpes ou de frelons ?

https://eyrieuxfrelons.com/

Rechercher Dans Ce Blog

Ce blog a été visité

  fois depuis le 6/03/2012

N'hésitez pas à laisser un commentaire

Merci de votre visite 

Les Articles Les Plus Récents

Les fenêtres publicitaires vous gênent, installez ADBLOCK PLUS

Les mails enregistrés sur ce blog sont utilisés uniquement pour vous informer d'une mise à jour (loi RGPD). Pour vous désinscrire de la newsletter, envoyez-moi un message.